Les sandbox dans le jeu vidéo

Alors que dans la sécurité informatique le but d’une sandbox est la protection et la sécurisation de l’ordinateur, dans le domaine du jeu vidéo et de la simulation son application est bien différente mais reste basé sur un même principe fondamental : un environnement virtuel créé et contrôlé.

Qu’est qu’un sandbox dans le jeu vidéo et la simulation?
Un jeu vidéo de type sandbox est caractérisé par une liberté d’action et de création importante. Le joueur n’a pas forcement de but précis, c’est à lui d’en trouver. En effet, dans un sandbox un environnement limitée est créé soit par le joueur lui-même, soit fourni au départ, puis le joueur à la possibilité d’évoluer comme bon lui semble, où il veut et faire ce qu’il veut. Un panel d’outils est à la disposition du joueur pour que celui-ci puisse construire et créer tous ce qu’il peut imaginer. Ce panel d’outil permet de modifier le contenu du jeu.
« Ma grande passion des jeux sandbox m’a fait jouer et tester de nombreux jeux de ce type, et dans les meilleurs sandbox que j’ai pu essayer, je peux affirmer que les limites du jeu sont principalement celles que le joueur s’impose lui-même »
« Un jeu sandbox n’est pas ‘UN’ jeu, c’est ‘TOUS’ les jeux à la fois car lorsqu’un sandbox est bien conçu et qu’on le maitrise bien, on peut reproduire quasiment tous les autres jeux que l’on connait »
Témoignage personnel de mon expérience sur les jeux sandbox. Paul

On l’aura compris le jeu sandbox porte bien son nom, c’est exactement comme dans la réalité, une sorte de boite avec ses limites imposée mais dans celle-ci des possibilités quasi infini de création.

 

Cependant quels liens pouvons-nous établir avec l’informatique ?
Le premier c’est évidement la simulation et le test. Une sandbox c’est avant tout une zone de test et de création. Une sandbox va utile dans la création, la modélisation et l’application de machine mécanique, de phénomène physique ou tout autre éléments que l’on souhaiterait voir évoluer et fonctionner dans un univers virtuel.

Voici un exemple concret : Universe Sandbox
Comme son nom l’indique, il s’agit de l’univers dans un bac à sable. Dans Universe sandbox on peut créer des planètes, modéliser l’univers et voir toutes les interactions possibles entre ces éléments qui vont agir comme dans la réalité par rapport à la gravité, la taille des planètes et leur attraction voir même le résultat d’un impact entre elles.
Sans titre
Voici un exemple d’édition de planète :
Description du jeu :
« Créez et détruisez à une échelle sans précédent avec ce simulateur galactique. 
-Créez des trous noir, faites entrer des galaxies en collision et manipulez la gravité en quelques clics de souris. Inspiré des logiciels utilisés par les astronomes pour leurs recherches sur la création de l’univers, jamais l’astronomie n’a été aussi fun. 
-Créez une énorme lune au milieu des anneaux de Saturne ou propulsez une étoile pour écarter les planètes de leurs orbites. » Source Steam (lien du jeu en bas)
On peut ainsi obtenir des résultats impressionnant et réaliste :

Sans titre2
Un autre jeu sur le même thème avec un côté sandbox et surtout simulation :
Kerbal space Program
Il s’agit d’un simulateur de vol spatial. L’esprit sandbox vient du fait que l’on peut créer entièrement sa propre fusée et la contrôler pour quelle aille ou l’on souhaite dans l’univers conçu dans le jeu. Un univers sandbox ne se limite donc pas forcement à de petit espace. L’univers de Kerbal est une reproduction de notre système solaire, composé de plusieurs astres explorables le joueur va devoir réfléchir aux différents moyens d’envoyer ses astronautes sur une planète et surtout les faire revenir sur kerbin (terre). Que ce soit la simulation de gravité, de force d’attraction, de gestion de carburant ou d’oxygène, de poids des éléments, de la vitesse de la fusée et autres… La puissance de ce jeu réside dans la création et la simulation de machine incroyable que le joueur peut créer et tester.
Kerbal space

Sans titre4

Ce qui fait également la force des sandbox c’est la communauté qui joue dessus bien sûr, chaque joueur peut partager ses créations et apprendre à d’autres à créer eux même telles ou telles machines. Par exemple sur ce forum de kerbal on peut apprendre à créer des avions !

Sans titre5

http://www.kerbalspaceprogram.fr/tutoriel-les-avions-pour-les-nuls-oui-cest-possible/

« Désireux de vouloir enrichir votre culture aéronautique et d’avoir tous les outils pour créer vos avions ? Vous êtes au bon endroit !
Proposé le 9 octobre 2013 par Keptin sur le forum officiel du jeu, il nous explique de manière simple et imagée, le vocabulaire et surtout les paramètres à prendre en considération afin d’optimiser au mieux vos aéronefs.
Choix du placement de vos moteurs, taille des ailes, envergure de celles-ci, Keptin nous explique tout ! » Source kerbalspaceprogram.fr

Des jeux sandbox je pourrai en citer sans m’arrêter étant donné le succès que les meilleurs d’entre eux ont obtenu. Cependant nous terminerons avec un dernier sandbox qui a fait beaucoup parler de lui tant les possibilités sont infinis et bien qu’il ne soit pas le premier du genre il a été celui qui a su se développer et faire un succès mondial.

Minecraft :
Minecraft c’est une panoplie de cube et d’outil, des monstres et de l’exploration. Mais aussi la génération d’une carte de l’équivalent de 8 fois la superficie de la terre et générée procéduralement.
Sans titre6
Tous d’abord intéressons-nous à cette génération procédurale présente dans Minecraft comme dans beaucoup d’autre jeux sandbox. Dans Minecraft il s’agit de la génération de la carte qui est mise en place d’une façon particulière, la construction de celle-ci suit une sorte de plan/ de guide de montage établi par des algorithmes mais qui rend chaque nouvelle génération complètement différente de la précédente.
Il est assez difficile d’expliquer cette génération procédurale, voici donc une citation qui explique très bien le concept :
«Dans la génération procédurale, tout est histoire d’algorithmes. Ce sont eux qui régissent la manière dont va être produit et/ou reproduit le contenu souhaité. Voyez-les comme le plan à l’origine d’une chaîne de montage auquel chacun des produits doit correspondre tout en étant unique. Eh oui, si les algorithmes étaient un plan, celui-ci ne comporterait que des tracés de murs identiques mais une infinité de possibilités d’agencement. C’est le principe de la génération procédurale : pouvoir créer une quantité presque infinie de produits aux normes égales mais à l’aspect unique… »
Source http://indius.org/ > article sur la génération procédurale écrit par Blazingzboub le 14 décembre 2013

Ainsi donc comme le dit l’auteur peu après, la génération procédurale c’est un peu du « faux aléatoire » parce que bien que tous soit unique à chaque génération, celle-ci n’est pas faite n’importe comment et suit un plan de travail particulier établi par les algorithmes.
Quoi qu’il en soit cette méthode de génération permet d’avoir toujours du contenu nouveau et permet d’obtenir parfois des constructions magnifiques.

Sans titre7

Enfin pour finir voici rapidement quelques possibilités qu’offre le jeu : on peut faire ses propres musiques, programmer des robots, faire de la physiques quantique, faire des systèmes logique avec des portes logiques, faire de l’architecture etc…
Pour conclure, le domaine du sandbox est un champ d’application important de l’informatique. En effet, l’informatique va permettre ici :
D’une part, dans la sécurité informatique, le rôle d’une sandbox va être de protéger l’ordinateur de toute menace en faisant des tests de programmes ;

D’autre part dans le domaine du jeu vidéo et de la simulation, de développer sa créativité, d’apprendre diverse connaissance (c’est en jouant à des sandbox que j’ai appris les portes logiques de moi-même bien avant l’entrée à l’université) et faire des simulations de phénomène virtuel ou réel. Ou bien encore avec la génération procédurale qui nécessite une bonne logique de construction établi par de nombreux programmes.

Quoi qu’il en soit la réalisation d’un/une sandbox nécessite des développeurs compétant pour établir les programmes permettant toutes ces possibilités et en évitant au maximum les « bugs » ou autres erreur surtout dans les jeux étant donné toutes les possibilités que l’on ne peut pas forcement prévoir.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s